News Republic

Iran : un record de natation invalidé pour "tenue non-conforme à la charia"

LE PARISIEN
LE PARISIEN
WEDNESDAY, JULY 3, 2013 6:01 PM GMT
Elle a beau avoir parcouru 20 kilomètres à la nage avec 6 kilos de vêtements sur elle dans une zone réservée aux femmes, une Iranienne s'est vu refuser son record de natation pour «tenue non-conforme à la charia». Elham Asghari, 32 ans, est tellement indignée qu'elle a posté sur sa page Facebook une vidéo pour raconter sa version de l'histoire.

Le 11 juin, pendant huit heures d'affilée, la jeune femme s'est essoufflée au large de la ville de Nochahr (Iran) en présence d'un représentant de la Fédération de natation. Mais à son retour sur la terre ferme, la sous-ministre des Affaires des femmes et du sport, Marzieh Akbarabadi, lui annonce que son record ne sera pas enregistré, relate le blog du Monde, Nouvelles d'Iran.

«Tout mon corps est blessé»

D'une part, «la natation n'est pas exclusivement pour les hommes. Nous, les femmes, avons aussi notre mot à dire», s'insurge-t-elle dans son clip. D'autre part, la jeune femme explique ne pas comprendre la décision du gouvernement alors qu'elle portait «une combinaison de plongée intégrale, un bonnet, une veste et un foulard».

«Tout mon corps est blessé», regrette-t-elle, convaincue d'avoir pourtant tout fait pour respecter les codes. Lors d'une nouvelle rencontre avec la ministre, «elle m'a conseillé de changer de discipline sportive», raconte Elham Asghari. «Mais un nageur professionnel pourrait-il devenir un joueur de tennis de haut niveau ?», ironise cette prof de natation pour enfants. Ce mercredi, son comptait Facebook compte presque 10 000 sympathisants dans le monde.

. Elham Asghari raconte sa mésaventure
Lire la video


Read the article on News Republic

Read the original article
Comments :